Skinny Fat : comment trouver un équilibre

Au fil des années, une petite bedaine commence à apparaitre ? Vous êtes sans doute concerné par le phénomène de Skinny Fat.

Au fil des années, une petite bedaine commence à apparaitre ? Vous êtes sans doute concerné par le phénomène de Skinny Fat. Dans cet article on vous explique ce que c’est et comment s’en sortir pour retrouver un corps sain et sculpté.

 

C’est quoi être « Skinny Fat » ?

Être Skinny Fat veut dire être maigre et gras à la fois. Vous pouvez avoir une carrure assez fine, mais avoir une couche de gras notamment au niveau du ventre. Vous n’êtes donc pas de nature obèse, mais pourriez le devenir si vous vous laissiez trop aller.

Le phénomène est apparu à cause de nos nouveaux modes de consommation : la tendance du manger vite, manger sur le pouce, manger mal etc. Une salade industrielle par ci, un sandwich au poulet mayo par là… Et voilà le gras du ventre qui commence à apparaître au fil des années.

Le problème d’un Skinny Fat se trouve dans sa composition corporelle : son taux de masse graisseuse est trop élevé. Et très souvent, la masse musculaire est donc trop inférieure.

 

Comment savoir si l’on est Skinny Fat ou non ?

Un corps Skinny Fat se repère très facilement. Si avec vos vêtements, votre corps a l’air « mince », mais qu’une fois les vêtements retirés on peut voir apparaître du gras au niveau du ventre, des hanches ou des pecs, alors vous êtes Skinny Fat. Rassurez-vous, une grande majorité de la population est considérée Skinny Fat, et cela est dû à la sédentarité. Travailler assis devant un bureau par exemple, n’aide pas votre corps à se maintenir en forme.

 

Comment atteindre ses objectifs ?

Il n’existe pas de solution universelle miracle pour se débarrasser de ce phénomène. Il vous faudra du temps, mais surtout comprendre votre corps et lui offrir ce dont il a besoin.

Deux enjeux pour atteindre votre objectif :

  • Obtenir un taux de masse graisseuse correct
  • Puis une fois ce résultat atteint, vous pourrez venir muscler votre corps.

 

Le taux de masse graisseuse indique la proportion de gras dans votre corps. Avant de pouvoir envisager de vous muscler, il faudra vous situer entre 11 et 15% de masse graisseuse afin de partir sur des bases saines. Pour cela, tout se passe dans l’assiette ! Rééquilibrez votre alimentation et soyez attentif à votre apport calorique journalier. De base, pour un homme l’apport calorique journalier doit être entre 2 400 et 2600 calories par jour et pour une femme il se situe entre 1 800 et 2 200 par jour. Pour diminuer votre masse graisseuse, nous vous recommandons de procéder à un déficit calorique journalier d’environ 200 à 500 calories (selon vos besoins et vos capacités).

Grâce à cela, et accompagné de quelques séances légères de sport, vous obtiendrez un taux de masse graisseuse idéal pour un adulte en bonne santé. Le tout se fera lentement, mais proprement.

 

Une fois ce taux idéal obtenu, vous pouvez envisager une prise de masse propre (de muscles), afin de structurer votre corps. Pour cela, vous pouvez cette fois inverser la tendance en vous positionnant sur un léger surplus calorique journalier. Ici on parle d’un surplus de 100 à 250 calories par jour. Bien entendu, la prise de masse ne veut pas dire manger des burgers tous les jours. Il s’agit de choisir les bons aliments, propres et composés de bonnes graisses : l’avocat, l’huile d’olive etc..
En favorisant une prise de masse lente (sur 6 mois par exemple), vous limiterez la prise de gras et favoriserez donc la prise de muscles.

 

Vous l’aurez compris, si vous faites partie des Skinny Fat, préférez prendre votre temps et avancer étapes par étapes. Rien ne sert de vouloir aller vite et de passer directement à la case musculation. Nous vous recommandons vivement de partir sur des bases saines en rééquilibrant votre alimentation avant toutes choses. Nous vous encourageons également à tenir cette nouvelle alimentation, qui vous offrira un corps en bien meilleure santé !

 

Sources :
© Siora Photography

https://unsplash.com/photos/cixohzDpNIo